mercredi, décembre 8, 2021
spot_img
AccueilA LA UNEJOE BIDEN SUSPEND L'ETHIOPIE, LA GUINÉE ET LE MALI DE L'AGOA

JOE BIDEN SUSPEND L’ETHIOPIE, LA GUINÉE ET LE MALI DE L’AGOA

 

Le président américain, Joe Biden, vient de faire une annonce qui va troubler le sommeil de trois dirigeants africains, en l’occurrence Sahle-Work Zewde d’Ethiopie, le colonel Mamady Doumbouya de la Guinée-Conakry et le colonel Assimi Goïta du Mali. En effet, l’homme le plus puissant de la planète a fait part au Congrès américain, de son intention de retirer les pays de ces trois dirigeants de la liste des bénéficiaires de l’AGOA, la loi américaine pour la croissance et les opportunités africaines. Pour une mauvaise nouvelle, c’en est vraiment une quand on sait ce que représente l’AGOA pour les pays bénéficiaires. Accéder au marché américain sans taxes douanières, est non seulement un privilège mais aussi une aubaine de se faire des devises pour le pays.

L’Éthiopie, la Guinée et le Mali devrait dans quelques semaines ne plus bénéficier pour leurs produits d’un accès au marché américain. La Maison Blanche a l’intention de retirer ces trois pays de la liste des bénéficiaires de l’Agoa, la loi américaine pour la croissance et les opportunités africaines.

C’est dans une lettre au Congrès que Joe Biden avertit les parlementaires américains de son intention d’exclure l’Éthiopie, la Guinée et le Mali de l’Agoa.

Pour l’Éthiopie, où la rébellion au Tigré est sévèrement réprimée dans le sang, le président américain dénonce des violations brutales des droits de l’homme internationalement reconnues.

En ce qui concerne la Guinée, il est reproché aux autorités de Conakry de ne pas garantir l’État de droit et le pluralisme politique. L’absence de pluralisme et de respect de l’État de droit est également évoqué pour le cas du Mali, qui ne s’occupe pas selon la Maison Blanche des violations des droits de l’homme sur son territoire. À cela s’ajoute aussi pour les autorités de Bamako le non respect des droits des travailleurs internationalement reconnus.

C’est que l’Agoa est une loi qui régit les relations commerciales entre les pays africains bénéficiaires et les États-Unis. Son but est de soutenir l’économie des pays africains en leur facilitant l’accès au marché américain s’ils suivent les principes de l’économie libérale.

La liste des pays bénéficiaires est révisée tous les ans et l’Éthiopie, la Guinée et le Mali doivent en être exclus le premier janvier prochain. Mais la Maison Blanche précise qu’elle va continuer à évaluer les éventuels progrès faits sur ses sujets de préoccupation.

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici