Au Sénégal, la sévérité de la Covid-19 est stable en une semaine. L’information a été révélée par le Bureau de Prospective Économique (BPE) composé de Moubarak Lô, directeur général de BPE, Amaye Sy, expert sénior au BPE et El Hadji Tine, expert au BPE. L’objet de ce baromètre est de suivre l’évolution de l’indice de mesure et de suivi de la sévérité de la Covid-19 au niveau mondial.

En effet, le score du Sénégal est de 0,88 au 3 janvier 2021 (contre 0,88 le 27 décembre), soit une sévérité faible. D’après le baromètre, le Sénégal se situe au 62ème rang mondial et au 27ème rang africain. Ce qui correspond à une légère amélioration du rang du Sénégal, en une semaine, en Afrique et dans le monde.

Selon l’étude, en une semaine, la sévérité de la Covid-19 a légèrement augmenté dans le monde, en Afrique, en Asie et en Océanie. Elle est stable en Europe et en baisse en Amérique. Au 3 janvier 2021, Nouvelle Calédonie arrive en tête (avec un score de 1 sur un total possible de 1 dans un échantillon de 166 pays du monde), suivi de Soudan du Sud (1), de Madagascar (0,99), de Saint-Christophe-et-Niévès (0,99) et de la Guinée Bissau (0,99).

Les scores les plus faibles sont détenus par Chypre (0,45), Afrique du Sud (0,45), Espagne (0,45) et Grèce (0,45). Le score moyen des pays de l’échantillon s’affiche à 0,82 le 03 janvier 2021 contre 0,83 le 27 décembre 2020, soit une sévérité globalement faible au niveau mondial.

Par rapport au 27 décembre 2020, les plus fortes progressions de scores dans l’indice (plus fortes baisses de la sévérité) sont affichées par Gibraltar, Haïti, Salvador et Lituanie. Seychelles, Brunei, Cameroun et Bénin enregistrent les plus fortes baisses de scores dans l’indice (plus fortes hausses de la sévérité) en une semaine. « L’analyse par continent montre que, pour l’Afrique, les scores sont compris entre 1 (Soudan du Sud) et 0,45 (Afrique du Sud), avec une moyenne de 0,86 le 03 janvier contre 0,89 le 27 décembre 2020, soit une légère hausse de la sévérité. Namibie, Rwanda, Nigéria et Niger enregistrent les plus fortes progressions de scores dans l’indice en une semaine en Afrique (plus fortes baisses de la sévérité). Seychelles, Cameroun, Bénin et Congo signent les plus fortes baisses de leur score dans l’indice en une semaine (plus fortes hausses de la sévérité), en Afrique », explique-t-on dans l’étude.

 

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us