Guy Marius Sagna  » il est impossible que je me taise « 

Après après 30 jours de détention à Rebeuss pour fausse alerte au terrorisme, l’activiste Guy Marius Sagna n’a pas perdu une seconde pour reprendre du service. « Prenant part à la conférence de presse organisée ce matin, le collectif « Liberez Guy Marius », il a déclaré qu’il va poursuivre son combat pour la transparence dans la gestion des ressources naturelles du Sénégal ».

« Cette incarcération ne m’ébranle pas. Elle ne me fait pas peur. L’intimidation ne passera pas. La lutte va se poursuivre jusqu’au bout. Il nullement question pour moi d’être en retraite sur les activités citoyennes que nous menons ou de prendre des vacances. Il n’est nullement question pour moi d’accepter ce musellement que l’on voudrait me voir observer », a averti Guy Marius Sagna

Sorti de prison le 16 Août dernier à la suite d’une liberté provisoire accordée par le doyen des juges, Guy Mariens Sagna soutient qu’il a été envoyé en prison par les tenants du pouvoir sur la base d’accusations fallacieuses. Le leader de Frapp France Dégage appelle à la mobilisation citoyenne pour faire face ce qu’il qualifie de « dictature atroce ».

« Mon sort peut arriver à tout le monde. C’est la raison pour laquelle le combat pour la liberté et la démocratie doit continuer », a lancé Guy Marius Sagna. Qui auparavant a remercié tous ceux qui ont contribué à sa libération notamment ses avocats, ses camarades activistes. « J’ai une claire conscience que ce combat ce n’était pas un combat pour moi. C’est un combat pour dire non à l’arbitraire, non à l’illégalité, non à une tentative de piétiner les libertés démocratiques de notre pays », indique-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.