fbpx

Guinaw-Rails, otage des murs du Ter

Les populations de Guinaw-Rails, à peine les premières pluies tombées, manifestent leur inquiétude de revivre le spectre des inondations vécues il y a de cela quelques années.

Selon Libération, elles disent être l’otage des murs du Train express régional (Ter) et de l’autoroute à péage. Bien que reconnaissant les efforts de l’État, elles donnent des solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.