fbpx

GUEULE TAPÉE : LA DAME TOMBÉE DU 2e ÉTAGE D’UN IMMEUBLE DONNE SA VERSION, LE MIS EN CAUSE FACE AU JUGE CE LUNDI

Diabou Keita Diallo, la militante du Parti démocratique sénégalais (PDS) qui aurait été jetée du 2e étage d’un immeuble sis à la Gueule Tapée par un étudiant prénommé Khadim Diouf, a livré sa version des faits.

Alité au service de réanimation de l’hôpital Principal de Dakar, la “karimiste” a reçu la visite des enquêteurs qui ont procédé à une audition . Le suspect dans cette affaire avait confié aux enquêteurs que c’était une partie de jambe en l’air qui a mal tourné. La dame est revenue sur les faits lors d’une visite des policiers à l’hôpital.

D’après la victime, le jour où l’incident c’est produit, c’est à dire le samedi 26 juin dernier, alors qu’elle se trouvait dans un studio meublé, le mis en cause Khadim Diouf, domicilié à la Médina (Rue 27X28), s’est invité dans sa chambre, en escaladant le balcon. Armée d’un couteau, Khadim a cherché à la déposséder de ses biens. Sous la menace, elle dit lui avoir remis 50 000 Fcfa et ses bijoux en or.

Alors qu’elle était à moitié nue, Diouf l’aurait attaqué avec un fil, avant de tenter de coucher avec lui de force. Il l’a photographié avant de la poignarder à l’épaule et à la main droite. Prise de panique, elle a sauté du balcon, après avoir crié au voleur. Relate-t-elle dans des propos repris par L’Observateur.

Ce pendant, cette version ne colle pas avec les éléments de la perquisition de l’immeuble. En effet cette perquisition a permis de constater qu’il est difficile voire impossible pour Khadim Diouf d’accéder à la chambre en escaladant le balcon.

Interrogée sur sa profession, elle avoue qu’elle est militante du PDS, mais reconnaît qu’elle s’adonne tout de même à la prostitution. Une version confirmée par le gardien de l’immeuble.

En ce qui concerne le mis en cause, il a été déféré mercredi 30 juin 2021, au parquet.  Khadim Diouf de son nom a bénéficié d’un retour de parquet avant son placement, hier jeudi 1er juillet 2021, sous mandat de dépôt, pour « blessures involontaires et violence et voie de fait », selon L’Observateur.

Des faits délictuels. Actuellement entre les mailles de la justice, l’étudiant devrait expliquer au juge des flagrants délits, le lundi 5 juillet 2021, les raisons du supposé acte posé sur la dame Diabou Keita Diallo, militante du Parti démocratique sénégalais. Qui, durant leur altercation, est tombée du 2e étage, à la Gueule Tapée, le samedi 26 juin dernier.

Si Khadim Diouf est actuellement dans les liens de la détention, Dieyna se trouve dans un piteux état à l’hôpital Principal de Dakar. Immobilisée, il lui faudra du temps pour sortir de ce gouffre au fond duquel elle s’est écroulée cette nuit. 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *