fbpx

Guerre au barreau du Sénégal

Après la sortie virulente du bâtonnier Mbaye Guèye accusant les magistrats du parquet de connivence sur l’application du Règlement n5 de l’Uemoa non appliquée sur le cas de Khalifa Sall, l’UMS n’a pas tardé à répliquer. « L’UMS condamne avec la plus grande fermeté ces attaques personnelles en déphasage avec les règles les plus élémentaires de courtoisie et de respect qui doivent prévaloir entre avocats et magistrats et qui sont d’autant plus injustifiées qu’elles sont faites sur la base de considérations fondées sur une opinion personnelle du déroulement d’une procédure. Le SG des magistrats Souleymane Telico « juge inacceptable qu’une personne, fut-elle bâtonnier, puisse s’ériger en censeur des magistrats et brandir contre eux des menaces. L’UMS en appelle au sens de la retenue et de la responsabilité de tous »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.