fbpx

La Plateforme GoFundMe vient de bloquer la campagne de collecte initiée pour réunir la caution nécessaire à la libération de Lamine Diack, 87 ans, condamné en septembre par la justice française et devant s’acquitter d’une caution de 500 000 euros pour pouvoir rentrer chez lui, au Sénégal. Les raisons de ce blocage sont  inexpliquées et pour le moins mystérieuses. 

En effet, le collectif des enfants et amis  de l’ancien président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme, devenue « World Athletics », dit avoir  été notifié par GoFundMe du retrait de la campagne pour «non conformité». Jusque-là, 20 058€ (vingt mille cinquante-huit euros ) ont été levés. 

« Votre participation nous est allée droit au cœur et nul mot ne serait assez fort pour vous dire à quel point nous avons été touchés.  Cependant, nous sommes au regret de vous informer que l’aventure GoFundMe tire à sa fin, car la plateforme a décidé d’interrompre cette campagne pour cause de non-conformité à leur règlement », informe le collectif à l’endroit des nombreux soutiens qui se sont manifestés à travers le monde.

La  plateforme s’engage à restituer les sommes collectées à leurs expéditeurs dans un délai maximum de 7 jours.  Ce brusque coup d’arrêt  ne suspend pas pour autant la campagne de solidarité qui se poursuivra par d’autres moyens. 

Cinquième Président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), désormais rebaptisée World Athletics, Lamine Diack, malade, est frappé d’une interdiction de sortie du territoire français depuis le 1er novembre 2015. Après le verdict prononcé par le tribunal, suivi d’un appel de ses avocats, l’interdiction a été levée le 22 décembre 2020, à la condition de payer une caution de 500 000 € (327 millions FCFA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *