fbpx

Ghana: la vie se complique pour Akuapem Poloo, après sa photo de nudité avec son fils de 7 ans

L’actrice ghanéenne Akuapem Poloo complètement nue dans une séance photo avec son fils pour célébrer son 7e anniversaire.

Les choses se compliquent pour l’actrice ghanéenne, Akuapem Poloo. La jeune maman a été arrêtée, après avoir décidé de se mettre complètement nue dans une séance photo avec son fils, pour célébrer son 7e anniversaire.

L’actrice ghanéenne, Rosemond Alade Brown, plus connue sous le nom d’Akuapem Poloo, a été arrêtée par la police, pour sa photo publiée sur les réseaux sociaux, la montrant nue, devant son fils de 7 ans. Selon Ghanaweb, Akuapem Poloo n’est plus libre de ses mouvements.

Selon Ghanaweb, Akuapem Poloo a été arrêtée par des agents du Département des enquêtes criminelles (CID) du Ghana et a été envoyée au siège de l’Unité de violence domestique et de soutien aux victimes. Sur la photo qui a été postée, le mardi 30 juin, à l’occasion de l’anniversaire de son fils, l’actrice s’est accroupie, nue, devant son fils, qui n’était qu’en sous-vêtements.

« Je suis nue devant toi parce que c’est comme ça que je te donnais naissance, alors au cas où tu me trouverais nue allongée quelque part, ne passe pas à côté de moi, mais vois plutôt en moi ta mère qui t’a donné vie. Joyeux anniversaire à toi @sonof_poloo ».

Suite au tumulte qu’à suscité l’image sur les réseaux sociaux, l’organisation Child Rights International a demandé au Département des enquêtes criminelles de la police ghanéenne (CID) de se pencher sur la question. Dans une déclaration publiée, ils ont écrit: « En tant qu’organisation de défense des droits de l’enfant, nous considérons que cet acte constitue une violation du principe de bien-être de la loi sur l’enfance et une atteinte aux droits de l’enfant, à la vie privée et à la dignité. Nous tenons à informer votre honorable bureau d’enquêter sur la prise de ces images et leur diffusion ».

Le ministère de l’égalité des sexes, de l’enfance et de la protection sociale, dans un communiqué de presse signé par la ministre, Cynthia Mamle Morrison, en a donné lecture en partie : « Le ministère condamne fermement cet acte qui est classé comme attentatoire à la pudeur de l’enfant, un acte de pornographie, dégradant et également contraire à la loi sur les enfants, 1998 (loi 560) et à la loi sur les infractions pénales et autres (loi 30).

La déclaration poursuit en indiquant que le ministère est en liaison avec les organismes compétents pour traiter de cette question. Elle mettait également en garde contre la publication ou le partage de photos de nudités sur les réseaux sociaux, soulignant qu’il s’agit « d’une infraction grave et que tous doivent s’abstenir de commettre cet acte ».

Akuapem Poloo s’est ensuite excusée dans une vidéo dans laquelle elle a déclaré que la photo était une impression artistique : « En tant qu’artiste, tout ce que je poste exprime l’art. Je n’essaie pas de mettre du porno sur ma page ou de jouer au porno avec lui. Je suis vraiment désolée si j’ai blessé quelqu’un avec mon post, ce matin. Je veux aussi que vous sachiez qu’il n’a pas été fait avec une mauvaise intention ».  « Ce que je disais, c’est que, peu importe à quel point vous voyez vos parents nus, ne les fuyez pas. Approchez-vous d’eux et habillez-les ». a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.