fbpx

GCO ANNONCE UNE CENTRALE SOLAIRE POUR LA PRODUCTION DE SABLES MINÉRALISÉS


La société Grande Côte Opérations (GCO), qui exploite une mine de zircon à Diogo, dans le département de Tivaouane (ouest), annonce avoir signé un protocole d’accord avec un « acteur de référence », pour la construction d’une centrale solaire hybride destinée à la production de sables minéralisés.

Cette centrale solaire hybride de 13 MW avec stockage d’énergie par batteries de 8 MW devrait être mise en service début 2023, au profit du site industriel de valorisation des sables minéralisés de GCO à Diogo, indique un communiqué.

« Acteur de référence dans le domaine de l’énergie solaire, CrossBoundary Energy assurera le design, la construction et l’exploitation de la centrale dont l’énergie renouvelable sera intégralement dédiée à GCO au travers d’un contrat de distribution d’une durée de 15 ans », ajoute le communiqué. 

Son énergie renouvelable contribuera à l’amélioration de l’empreinte carbone de GCO et renforcera sa démarche ISO 50 001, assure GCO.

« L’énergie propre, renouvelable et disponible de cette centrale hybride contribuera aux performances environnementales et économiques de GCO », explique Guillaume Kurek, directeur général de Grande Côte Opérations, dont les propos sont cités par le communiqué.

Il ajoute : « La valeur environnementale des matières premières titanifères et du zircon que GCO produit sera positivement impactée. Cet engagement concret vers une énergie décarbonée reflète les valeurs et l’ambition des équipes de GCO et du groupe Eramet pour apporter des solutions au défi crucial du climat et au bien vivre ensemble ».

Matthew Fredericks, directeur du Business Development pour le secteur minier chez CrossBoundary Energy, note que la signature de ce protocole d’accord qui marque le début d’un partenariat à long terme de sa société avec Grande Côte Operations. 

GCO, une entreprise de droit sénégalais, filiale du groupe français Eramet, est spécialisée dans la valorisation d’ilménite, rutile, leucoxène et zircon. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *