fbpx

Exploitation du Manuel de NORMES MINIMALES POUR L’ÉDUCATION EN SITUATION D’URGENCE, DE CRISE CHRONIQUE ET DE DEBUT DE RECONSTRUCTION.

L’éducation est un droit pour toute personne humaine. Ce droit est inscrit dans un grand nombre de conventions et de documents internationaux, parmi lesquels : la Déclaration universelle des Droits de l’homme (1948), la Convention relative au statut des réfugiés (1951), la quatrième Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre ; le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (1966); la Convention relative aux droits de l’ Enfant (1989); et le Cadre d’action de Dakar en faveur de l’Education pour tous adopté au Forum mondial sur l’éducation (2000).

L’éducation n’est pas seulement un droit. En situation d’urgence, de crise chronique et de début de reconstruction, elle fournit une protection physique, psychologue et cognitive et peux à la fois sauver des vies et aider à vivre. L’éducation aide à vivre en offrant des espaces de sécurité pour apprendre et permet d’identifier et d’aider les personnes affectées, surtout les enfants et les adolescents. Elle atténue l’impact psychosocial des conflits et des catastrophes en donnant un sens de normalité, de stabilité et de structure et un espoir pour l’avenir pendant les périodes de crises. Elle fournit les éléments essentiels pour une stabilité économique future. Elle peut sauver des vies en protégeant ses bénéficiaires de l’exploitation ou de la maltraitance, dont les enlèvement, le recrutement d’enfants dans les forces armées et la violence sexuelle. Enfin L’éducation fournit des connaissances et des savoirs-faire pour survivre dans une crise en diffusant des messages de survie sur les mines terrestres, la prévention du VIH/Sida, lA LUTTE CONTRE COVID 19, la résolution des conflits et l’édification de la paix.

EDUCATION EN SITUATION D’URGENCE.
Ces dernières années, une conscience plus forte de la nécessité des programmes d’éducation non formelle et formelle dans les situations d’urgence s’est développée. Des millions d’enfants de jeunes et d’adultes ont profité des efforts entrepris par les autorités éducatives et les organisations humanitaires locales et internationales. L’accent a porté principalement sur L’éducation, faisant ressortir deux enjeux importants:
1. La connaissance de fait que le droit de toute personne à L’éducation reste acquis en situation d’urgence et que l’éducation ne peux pas rester en dehors du contexte humanitaire global, mais doit être considérée comme une réponse humanitaire prioritaire; et
2. Un désir et un engagement collectifs de faire afin de garantir un niveau minimum de qualité, d’accès et de responsabilité pour l’éducation dans des situations de crise.

Pour y répondre un GROUPE de travail a été institué en 2003 à l’intérieur du Réseau inter-agences d’éducation en situation d’urgence (INEE) et chargé de travailler à l’élaboration de normes minimales globales sur l’éducation en situation d’urgence.
Ce réseau ouvert est composé d’institutions des Nations Unies, d’ONG, de bailleurs de fonds, de praticiens, de chercheurs et des personnes appartenant à des populations sinistrées qui oeuvrent conjointement pour la sauvegarde du droit à l’éducation dans des situations d’urgence et durant les phases de reconstruction post-crise.
Les normes minimales mondiales sont présentées dans le manuel INEE.
Les normes minimales ainsi établies s’inspirent des principes fondamentaux formulés dans la Convention relative aux droits de l’ Enfant (CRC), le Cadre d’action de Dakar sur l’éducation pour tous (EPT), les Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies (OMD) et la Charte humanitaire du projet Sphère.
Le droit de toute personne, y compris celles qui sont frappées par une situation d’urgence, à une éducation de qualité est explicitement inscrit dans ces trois premiers documents.
Le manuel INEE est destiné à servir d’outil pour atteindre le minimum d’accès à l’éducation et d’offre de services éducatif requis au titre du respect de ce droit.
VOTRE ALIOUNE NDIAYE EX INSPECTEUR D ACADÉMIE DE TAMBACOUNDA ET KAOLACK. PRÉSIDENT DU MOUVEMENT POLITIQUE R3D REGARDS DIFFÉRENTS POUR UN DÉVELOPPEMENT. Tel: 776352812. Email : aln.presidentr3d@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.