jeudi, août 11, 2022
AccueilA LA UNEENVIRONNEMENT : UNE MICROALGUE TOXIQUE EMPOISONNE PÉRIODIQUEMENT LE LITTORAL SÉNÉGALAIS

ENVIRONNEMENT : UNE MICROALGUE TOXIQUE EMPOISONNE PÉRIODIQUEMENT LE LITTORAL SÉNÉGALAIS


Les efforts combinés de scientifiques, de pêcheurs et de surfeurs ont permis de démontrer que la grippe saisonnière qui sévit le long du littoral dakarois provient d’une toxine dégagée par une concentration de la microalgue « Ostreopsis cf. ovata ».

Assis en face de la mer, Aymeric Senghor gérant d’un club de surf sur la corniche a encore le nez qui coule et la gorge irritée.

Ainsi, le manager de ce club huppé des Almadies, à Dakar, et plusieurs membres de son équipe sont tombés malades le 16 octobre, comme plusieurs fois par an au moment de l’hivernage, la saison chaude et pluvieuse qui s’étend du mois de juillet à début novembre au Sénégal. « Le phénomène se répète dès que souffle le vend du sud, qu’il y a une nouvelle vague de chaud, et que des algues marrons, nauséabondes et acides, remontent à la surface. Et cela se produit depuis quinze ans », se plaint le professeur de surf.

Une observation que partage Ousseynou Dieng, pêcheur de 52 ans, installé un peu plus loin sur la côte, au niveau de la plage de Ouakam, aux pieds de la mosquée de la Divinité. Lui a parfois de la toux, des maux de tête et de la fièvre, même quand il reste à quai pour nettoyer sa pirogue. « Il y a des pics trois ou quatre fois par an, mais les symptômes disparaissent en quelques jours », se rassure le pêcheur, qui ne connaît toujours pas les origines de ce phénomène.

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici