fbpx

ÉLÈVE TUÉ AU LYCÉE DES PARCELLES ASSAINIES: UN DE SES CONDISCIPLES PASSE AUX AVEUX

On en sait plus sur l’affaire Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye l’élève de première L tué au Lycée des Parcelles Assainies.

En effet l’un des assaillants interpellé par la police est passé aux aveux lors de son interrogatoire.

Alors qu’on s’en tenait à la version d’une  bataille rangée qui a mal tournée où la victime aurait été projeté au dessus d’un mur et serait tombée, la tête écrasée sur une brique, un nouvel élément vient remettre tout en cause.

En outre, il s’avère que le jeune Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye, en classe de 1ère, est mort après une bagarre.

La révélation a été faite par A. S., élève en classe de seconde. Sur procès-verbal, il est passé aux aveux, racontant le déroulé de la scène du  désaccord qui s’est soldé en bagarre ayant finalement conduit à  la mort de leur condisciple.

« Au cours de notre corps-à-corps, il tentait de me soulever pour me terrasser. Mais je lui ai fait une prise (mbotte) et mon adversaire s’est écroulé sur un perron », a avoué A.S devant les enquêteurs pour justifier son acte.

Pour rappel, 3 élèves ont été arrêtés après la mort du jeune élève en classe de première. Selon le certificat de genre de mort, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a succombé à ses blessures au niveau du cou et de la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *