fbpx

ÉCONOMIE : AMÉLIORATION DE 22% DU DÉFICIT BUDGÉTAIRE AU 1er SEMESTRE 2021


Au Sénégal, l’exécution budgétaire s’est nettement améliorée au premier semestre 2021 avec une réduction significative du déficit. En effet, celui-ci est passé de 788,7 milliards FCFA (1,2 milliard d’euros) fin juin 2020 à 616,5 milliards FCFA (939,85 millions d’euros) fin juin 2021, soit une amélioration de 21,8% en glissement annuel, selon les chiffres officiels consultés par Sika Finance.

Cette performance des finances publiques sénégalaises est consécutive à une baisse plus importante des dépenses publiques par rapport à celle des recettes publiques. De fait, les recettes et dons se sont contractées de 5,1% (-69 milliards FCFA) à 1 278,9 milliards FCFA fin juin 2021, contre une chute de 11,3% (-241,1 milliards FCFA) à 1 895,4 milliards FCFA des dépenses sur la même période.

Concernant la baisse des recettes et dons, elle est aussi bien imputable au repli des dons (-53% à 48,2 milliards FCFA) qu’à celui des recettes fiscales (-0,2% à 1 138,2 milliards FCFA) et non fiscales (-20,5% à 67,4 milliards FCFA).

Quant à la baisse des dépenses, elle a été essentiellement imputable à la contraction des autres dépenses courantes (-20,8% à 617,4 milliards FCFA) et des dépenses en capital (-16% à 659,9 milliards FCFA), atténuée par la hausse de la masse salariale (+7,1% à 438,9 milliards FCFA) ainsi que des intérêts de la dette publique (+10,6% à 179,2 milliards FCFA).

Ce déficit a été financé notamment par la mobilisation de ressources à hauteur de 354,5 milliards FCFA sur le marché financier régional.

Dr Ange Ponou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *