fbpx

Dialogue politique – Barthélémy Dias menace

Alors que le dialogue politique du 28 mai prochain se prépare bien du côté des initiateurs, certains leaders se prononcent déjà sur leur participation ou non à cette rencontre dont la première édition a été tenue en 2016, à la même date. Sur sa page Facebook, le maire de la commune de SICAP-Mermoz-Sacré-Cœur a lui déjà donné sa position. Et pour Barthélémy Dias, le dialogue ne se fera qu’à la condition que la prise d’otage qui est exercée sur Khalifa Sall cesse. « Qu’on le libère d’abord et ensuite, nous pourrons nous asseoir et discuter », a dit le maire de la commune de SICAP-Mermoz-Sacré-Cœur, hier sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.