Des Jeunes de l’APR de Thiès magnifient le travail du Médiateur Alioune Badara Cissé.

Des Jeunes de l’APR de Thiès magnifient le travail du Médiateur Alioune Badara Cissé.

Le Médiateur de la république joue un rôle très important au sein de notre société. Par son travail, il contribue à l’apaisement du climat social et politique du pays en utilisant des méthodes pacifiques pour la consolidation de la paix sociale.

Le Médiateur de la république, Maître Alioune Badara Cissé, de par ses qualités humaines remarquables et sa riche expérience de l’État s’engage de plus en plus à intervenir gracieusement à la demande des citoyens pour les aider à régler leurs différends avec les pouvoirs publics.

On note que depuis un certain temps, le champ de compétence du Médiateur de la république s’est considérablement élargi en adéquation avec les nouvelles exigences citoyennes. C’est dans cette optique que son rôle de protection envers les usagers s’est étendu jusqu’à la défense des droits de l’homme. 

Maitre Alioune Badara Cissé s’est inscrit dans une logique d’offrir aux citoyens une protection plus accessible de leurs droits et libertés.

Le Médiateur de la république, à travers les audiences avec les différents groupes socioprofessionnels, les associations, les collectifs et les syndicats, est entrain d’assurer pleinement sa mission d’apaisement du climat social du pays face au risque d’une société émiettée et en tension.

L’audience accordée récemment au collectif Nio Lànk est à saluer en tout patriotisme comme tant d’autres accordées aussi à la classe politique dans le cadre d’œuvrer à garantir ensemble cette cohésion nationale pour diminuer la tension sociale. De par ses missions qui lui sont dévolues, Maître Alioune Badara Cissé va sûrement poursuivre de manière responsable la série des audiences dans le but d’apaiser les cœurs et de rétablir la communication entre les protagonistes des conflits qui menacent la stabilité et la sécurité du pays.

Le Médiateur de la république, Alioune Badara Cissé effectue inlassablement des missions de service et des tournées dans les collectivités en vue de trouver des solutions efficaces aux revendications des citoyens sénégalais. Cela constitue également des occasions pour faire connaître la nouvelle dynamique de proximité, mais aussi de collecter et de traiter les doléances des administrés face aux dysfonctionnements des services de l’État afin de les porter à la connaissance du Président pour remède à y porter.

Dans un contexte marqué par une rupture de la capacité de dialogue et une montée de la violence dans les relations interindividuelles, notre ambition à tous doit nous obliger de se parler, de se respecter et de se tolérer dans l’espoir d’un meilleur devenir. C’est par là que doit commencer en réalité l’expression de la démocratie.

Or pour la légitimité de l’État, rien n’est plus nuisible qu’une ambiance persistante de tension, voire de conflit, entre les gouvernants et les gouvernés ! 

Cependant, il faut comprendre surtout que le Médiateur de république, une autorité administrative indépendante, est cette institution, au service des administrés certes, mais aussi de l’administration accessible et attentive pour une culture de confiance essentielle pour le service public dans un État de droit ! 

Le Médiateur de la république est le défenseur et l’avocat des citoyens face à la super puissance de l’État. Il est toujours tenu de jouer ce rôle d’interface pour répondre et porter les préoccupations des populations.

Toutefois, cette dynamique fondée sur le dialogue et le consensus mérite d’être soutenue et accompagnée en vue de permettre au Médiateur de la république de développer des conditions qui faciliteront la résolution de tout conflit existant.

Il est important d’encourager vivement le Médiateur de république Maître Alioune Badara Cissé à maintenir son rythme de travail tout en saluant les efforts réalisés ces derniers mois dans le cadre de ses missions.

Nous avons cette chance d’avoir l’homme en question à la tête de cette institution, si important dans tout processus de réconciliation nationale. Lui qui appelle les citoyens au sens du patriotisme et qui accepte d’être condamné à chercher tous les jours les voies et moyens pour mieux servir les citoyens dans le cadre d’une bonne gouvernance et d’une démocratie au sein d’un État de droit.

Maître Alioune Badara Cissé n’a jamais cessé de réitérer l’appel à l’unité d’action entre les dirigeants et les populations face aux défis majeurs en mettant à jour les véritables problèmes afin de promouvoir un climat social et politique apaisé.

Nous devons impérativement et en toute citoyenneté faciliter le positionnement du Médiateur de la république dans l’architecture institutionnelle de la république comme une sentinelle qui va veiller sur la bonne marche de la société.

Par devoir de vérité, nous avons tous constaté que son travail est remarquable à tous les niveaux, mesuré en termes de médiations réussies depuis sa nomination en 2015. 

« La Médiature est une institution de sacerdoce et de sacrifice sans avantages » 

Maître, vous l’avez si bien compris.

Vive la république

Vive le Sénégal

AMADOU GNING

Membre de la Convergence des Jeunesses Républicaines de Thiès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.