dimanche, octobre 24, 2021
AccueilA LA UNEDES DÉTAILS SUR LE 1ER VACCIN CONTRE LE PALUDISME

DES DÉTAILS SUR LE 1ER VACCIN CONTRE LE PALUDISME

 

 

L’humanité vient d’enregistrer une avancée majeure dans la lutte contre le paludisme, une maladie qui aura fait de nombreuses victimes dans les pays tropicaux et hantée particulièrement l’Afrique subsaharienne.

Le vaccin antipaludique “RTS,S” (plus connu sous le nom commercial de Mosquirix) du géant pharmaceutique britannique GSK a été approuvé ce 6 octobre par l’organisation mondiale de la santé (OMS) pour freiner le parasite ‘’plasmodium falciparum”, l’espèce la plus pathogène et responsable des cas mortels de la ‘’malaria”.

Ce vaccin qui rentre dans l’histoire en devenant le premier autorisé contre le paludisme suscite beaucoup d’espoir. Ce, au regard des résultats probants de la phase pilote de son déploiement entamée depuis 2019 et qui se poursuit dans 3 pays que sont le Ghana, le Kenya et le Malawi. En deux ans, cette phase test a permis d’atteindre plus de 800 000 enfants pour 2,3 millions de doses de vaccin administrées. Il a réduit de 30% les cas graves et mortels.

Le Mosquirix s’administre en 4 doses aux enfants à partir de l’âge de 5 mois.

C’est alors à juste titre que l’OMS recommande son déploiement massif chez les enfants des zones à risque notamment ceux vivant en Afrique subsaharienne où la maladie tue plus de 260 000 enfants âgés de moins de cinq ans chaque année. Dans le monde, c’est un enfant qui meurt toutes les deux minutes du paludisme selon l’OMS.

Notons que le Mosquirix est le résultat de 30 années de recherche et développement menés par GSK et grâce à un partenariat avec PATH, avec le soutien d’un réseau de centres de recherche africains.

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici