fbpx

­

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aïssata Tall Sall, et son homologue malien, Zeyni Moulaye, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, ont signé 11 accords de coopération, ce vendredi à Dakar, a constaté l’APS. 

 

‘’Nous avons voulu être concrets. Et pour être dans ce cadre, avoir un suivi de tous ces accords, nous avons initié des comités mixtes paritaires pour l’opérationnalité de tous ces accords. Je suis convaincu que les peuples sénégalais et malien en tireront le plus grand bénéfice’’, a indiqué Aissata Tall Sall.

 

Mme Sall s’entretenait avec des journalistes, au sortir de la signature de ces 11 accords, intervenue à l’occasion de la 13ème session de la grande Commission mixte de coopération sénégalo-malienne, tenue à Dakar.

 

‘’Il se trouve que depuis plus de 10 ans, cette commission mixte de coopération entre les deux pays ne s’est pas réunie, alors que le Sénégal et le Mali ont beaucoup de chantiers de développement en partage’’, a-t-elle expliqué.

 

Elle estime que cette communauté de destin appelle les deux pays ‘’à cheminer, main dans la main, pour relever les défis de l’émergence dans la paix et la sécurité, aux bénéfices de nos deux peuples frères’’. 

 

‘’En effet, nous croyons fortement que les Etats africains n’ont d’avenir prospère que dans l’intégration. C’est pour cela que le Sénégal s’est résolument engagé à consolider ses relations historiques d’amitié et de coopération avec le Mali, tant aux niveaux bilatéral, sous régional et régional qu’au plan international’’, a souligné Aissa Tall Sall.

 

Elle préconise un renforcement des efforts communs « en vue de la mise en place d’un modèle de partenariat économique abouti, à travers une implication effective du secteur privé de nos deux pays’’. « Il en est de même dans l’amélioration de la libre circulation des personnes et des biens sur le corridor Dakar-Bamako’’’, a-t-elle ajouté.

 

Selon elle, toutes ces initiatives devront être déployées dans un environnement sécurisé. Ce qui justifie l’importance de renforcer davantage la coopération entre les forces de défense et de sécurité afin de relever les défis liés au terrorisme et à la criminalité transfrontalière.

 

Pour sa part, le ministre malien, Zeyni Moulaye souligne les excellentes relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent les deux pays sous le leadership des deux chefs d’Etat.

 

Cette 13ème offre au Sénégal et au Mali l’occasion de renforcer davantage les relations entre les deux peuples qui partagent au-delà de la géographie, une histoire commune et qui explique ‘’grandement l’intégration parfaite’’ des deux peuples.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *