fbpx

COVID-19 : UNE ÉTUDE SOUS RÉGIONALE ÉVOQUE LA PRÉSENCE DE TROIS (3) VARIANTS AU SÉNÉGAL

Le professeur Souleynane Mboup, président-fondateur de l’Institut de recherche de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef) a annoncé jeudi la présence du variant britannique. A en croire une étude sous régionale, menée par l’Institut national de santé publique, basé au Burkina, il existe trois autres (3) variants au Sénégal.

Sous la direction du professeur Abdoul Salam Ouedrago, l’équipe de chercheurs issue de l’Institut national de santé publique (Insp) de Bobo-Dioulasso, a bénéficié, selon L’Observateur, d’une collaboration avec une équipe de l’Institut allemand Robert Koch. Leurs travaux ont porté sur 86 souches de Sars-Cov-2 obtenues par prélèvement sur des personnes atteintes de Covid-19 de mai à novembre 2020.

Le génome de ces souches a été entièrement séquencé. Trois principaux variants ont été identifiés : 19A, 20A et 20B. Selon les chercheurs allemands et burkinabè, les résultats montrent que les variants de Coronavirus circulant au Burkina Faso durant la période étudiée sont similaires à ceux présents dans plusieurs pays de la région ouest africaine. Et dans leur cartographie, « les trois variants sont également présents au Sénégal ».

« Il ne semble cependant pas que les variants observeraient des propriétés significativement différentes du virus initial. Ces résultats soulignent l’importance de disposer de système de surveillance de l’évolution génétique du coronavirus et l’intérêt d’une surveillance systématique et continuelle, afin d’adapter les mesures de santé publique selon les résultats observés. Ces travaux montrent aussi la place que peut et doit occuper la recherche dans la réponse aux maladies émergentes, comme la pandémie à coronavirus», selon les conclusions du rapport révélées par L’Observateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *