fbpx


La campagne de vaccination contre le Covid-19 devant officiellement démarrer mardi au Sénégal « requiert une mobilisation collective et une adhésion populaire » et doit reposer sur la transparence, l’équité et le respect du ciblage prioritaire, estime l’Alliance pour la République (APR, pouvoir).

Dans un communiqué signé de son porte-parole, Seydou Guèye, l’APR « salue la diligence du gouvernement dans la mise en œuvre de la directive présidentielle » relative au démarrage de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 « dans les délais fixés ».

L’APR exhorte le gouvernement « à la transparence, à l’équité et au respect du ciblage prioritaire et soutient sans réserve l’option irréversible du président Macky Sall d’acquérir près de 7 millions de doses de vaccins en vue de protéger les populations face à la virulence de la pandémie ». 

Le président Macky Sall avait réceptionné mercredi 200.000 premières doses de vaccin anti-Covid, acquises par le Sénégal auprès de la firme pharmaceutique chinoise Sinopharma.

Ce premier lot est réservé à trois cibles prioritaires que sont le personnel de santé, les personnes âgées de plus de 60 ans et à celles vivant avec une comorbidité.

Les doses de vaccin anti-Covid-19 destinées aux régions de l’intérieur du pays ont été expédiées ce week-end, en attendant la mise en place ce lundi d’un comité national de contrôle et de suivi des opérations de vaccination.

Cette étape sera suivie du lancement mardi de la campagne nationale de vaccination anti-Covid-19 sur toute l’étendue du territoire sénégalais.

Dans cette perspective, l’Alliance pour la République, « conformément à son Appel pour un « Front uni contre la Covid19 » », appelle dans son communiqué à « tout mettre en œuvre pour assurer un plein succès à la campagne de vaccination qui démarre le mardi 23 février 2021, et qui requiert une mobilisation collective et une adhésion populaire ».