fbpx

Ce sera sûrement le dernier round dans l’affaire le procureur contre l’ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé. La chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) va se prononcer fin mars 2021 sur l’appel contre la décision d’acquittement.

l’ancien président ivoirien, au pouvoir de 2000 à 2010, et Blé Goudé vont être situés sur leur sort dans le dossier en appel contre la décision d’acquittement rendue en leur faveur en janvier 2019. Dans la journée du mercredi 31 mars prochain 2021, la chambre d’appel de la CPI fera connaître sa décision.

L’arrêt sera  » lu en public par la Chambre d’appel composée du juge Chile Eboe-Osuji, juge président dans cet appel, du juge Howard Morrison, du juge Piotr Hofmański, de la juge Luz del Carmen Ibáñez Carranza et de la juge Solomy Balungi Bossa. En raison des restrictions liées au COVID-19, l’arrêt sera rendu sur une base partiellement virtuelle, avec la participation soit depuis le siège de la Cour soit en dehors de la Cour » , fait savoir la justice internationale sur son site internet.

C’est le 16 septembre 2019 que le Procureur de la CPI Fatou Bensouda et son bureau ont déposé un appel. Cette action était posée en contestation d’un arrêt rendu par la Cour. Le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance I décidait de l’acquittement de Laurent Gbagbo et  Charles Blé Goudé de toutes les charges de crimes contre l’humanité prétendument perpétrés en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011.

Depuis, le traitement du dossier connaît un bémol. Les acquittés eux, n’ont jusque-là pas pu rentrer en Côte d’Ivoire leur pays. Un désir qu’ils manifestent pourtant.