fbpx

Garder la forme, continuer de faire du sport, d’oxygéner ses muscles : de nombreux Français ont trouvé des stratégies pour s’entretenir alors que les salles de sport sont fermées, sauf pour les personnes munies d’uneprescription médicale. Anthony Delord, adepte de musculation, tire par exemple sa voiture avec une corde, à chaque confinement. « C’est une des seules alternatives que j’ai trouvées, étant donné que les salles sont fermées. C’est un besoin que j’ai, ça fait plus de dix ans que je m’entraîne en musculation« , témoigne-t-il.

Un manque sans le sport

L’intéressé précise même qu’il ressent un véritable manque s’il ne peut pas s’entraîner. Le sport fait partie intégrante de son quotidien. De son côté, Maryse Artuso suit des cours de fitness devant sa télévision, trois ou quatre fois par semaine. « Le fait de faire des cours entretient la santé physique et le moral« , confie-t-elle. Toutefois, elle ne cache pas que les liens sociaux tissés dans le cadre du fitness lui manquent beaucoup.

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us