fbpx

Cese , un conseiller demande à ce que le prix des tickets du Ter soit…

L’avocat Mbaye Guèye, membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a souligné jeudi la nécessité d’entamer une réflexion sur le prix du ticket de voyage pour les usagers du Train Express Régional (TER), afin de les encourager à utiliser ce moyen de transport reliant Dakar à l’aéroport Blaise-Diagne.

Me Guèye a fait ce plaidoyer auprès du ministre chargé du Plan Sénégal émergent (PSE), Cheikh Kanté, lors d’une audition de ce dernier par le CESE, qui tient depuis mercredi sa session extraordinaire de l’année.

L’audition de M. Kanté, dirigée par la présidente du CESE, Aminata Touré, portait sur ‘’la faisabilité’’ du PSE, ‘’ses déclinaisons locales’’, la ‘’politique foncière’’ et les emplois liés au plan de développement économique, social et culturel mis en œuvre depuis 2014.

Les conseillers ont insisté sur la nécessité du suivi-évaluation du Plan Sénégal émergent et la reddition des comptes pour les citoyens.

Selon Me Mbaye Guèye, le prix du ticket à payer pour emprunter le TER est jugé ’’cher’’ par certains, ce qui peut les détourner de ce futur moyen de transport.

Sans avancer un montant, il propose qu’une réflexion soit menée sur le tarif, afin de le fixer à un niveau abordable pour le plus grand nombre d’usagers.

Me Guèye a aussi demandé au ministre chargé du PSE si le TER va desservir jusqu’à l’aéroport international Blaise-Diagne, une question posée à la suite de craintes exprimées par l’exploitant du futur train, concernant son itinéraire.

L’avocat a aussi jugé nécessaire pour l’Etat de mener des réformes sur les contrats des travailleurs. Cette réforme devrait garantir à l’employeur ’’le droit de conserver’’ le travailleur ou de se séparer de lui selon les ‘’performances’’ et le ‘’rendement’’ de ce dernier.

Actuellement, ‘’la loi du travail exige la titularisation après deux CDD (contrats à durée déterminée)’’, affirme-t-il.

D’un coût de 658 milliards de francs CFA, le Train Express Régional devrait rallier le centre-ville de Dakar l’aéroport Blaise-Diagne, en 45 minutes.

Il serait en mesure de transporter quelque trois millions de personnes par an, soit 115.000 passagers par jour, selon le gouvernement, qui annonce la livraison en octobre prochain d’un tronçon de 36 kilomètres reliant Dakar à Diamniadio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *