fbpx

ECONOMIE

Ziguinchor à célébré la journée mondiale de l’environnement hier mercredi 12 juin 2019 et c’est la commune de Diembéring dans le département d’Oussouye qui a abrité la cérémonie officielle. Cette célébration a permis aux populations de la localité de poser sur la table du gouverneur de région des doléances qui sont l’érosion côtière et le problème d’accès à l’eau. Des doléances dont le gouverneur de région Guèdj Diouf a éssayé d’apporter des réponses tout en exhortant les populations à participer à la lutte contre l’avancée de la mer.

Les jeunes bassoulois à Dakar lancent un appel fort aux autorités des îles du Saloum.

Cette partie du Sénégal manque de tout. Aujourd’hui, ils demandent l’érection d’un hôpital,une pirogue ambulance de haute pointe pour faciliter l’évacuation des malade,la construction d’un barrage pour freiner la salinisation. Les autres secteurs notamment l’éducation a besoin d’appui. C’est en marge d’une soirée culturelle de collecte de fonds à Pikine que ces doléances ont été formulées.

Bacary Cissé

L’affaire de l’exploitation illégale d’or au Parc Niokolo Koba à Kédougou préoccupe l’Etat du Sénégal qui a décidé de tirer les choses au clair. 21 personnes ont, jusque là, été interpellées depuis le début de l’enquête y compris le conservateur et son adjoint. Ces derniers ont également été relevés de leurs fonctions selon le ministre de l’environnement Abdou Karim Sall qui s’exprimait lors de la célébration de la journée mondiale de l’environnement, « cette affaire est actuellement pendante au niveau de la justice. Je ne vais pas me prononcer outre mesure sur cette question. Je sais que les personnes impliquées dans cette affaire à un certain niveau, c’était le conservateur du parc de Niokolo Koba et son adjoint. Les mesures conservatoires ont été prises pour les remplacer et la décision a été signée la semaine dernière ».

Pour rappel, un informateur anonyme faisait état d’une intense exploitation illicite d’or par des chinois en complicité avec de hauts responsables de services techniques de la région de Kédougou. Une information qui abouti au démantèlement de ce réseau. Le conservateur du parc aurait autorisé des chinois  à extraire de l’or moyennant 12 à 16 millions par semaine.

Un mois après le démarrage des inscriptions sur le Domaine Agricole Communautaire (DAC) de Sangalkam, plus de 7000 jeunes sont inscrits. Annonce faite par le maire de Sangalkam, OUMAR GUEYE. Le ministre des collectivités territoriales, revenant sur le problème foncier qui sévit dans le département de Rufisque, a aussi fait savoir que des mesures sont en cours pour apaiser la situation. Il exhorte les jeunes à retourner vers l’agriculture.

Birane Ndaw

Le député Seydou Diouf a demandé l’apurement des indemnisations des familles et personnes impactées par le Train express régional. « A Rufisque, le taux d’indemnisation tourne autour de 90 à 95%. Pour les places d’affaires, le taux est de 70% », a souligné Seydou Diouf, ce mardi, à l’Assemblée nationale lors de la séance plénière pour la mise en place d’une société nationale pour la gestion du TER.

L’avocat du maire de Guédiawaye aprés la déclaration de son client a reitéré « Nous allons portè plainte contre Bbc , nous allons porté plainte et je pése mes mots. Nous porterons plainte contre tout ceux qui ont alimentés ces dits. Ils ont tentè mais ils ne peuvent pas l’atteindre car le cursus scolaire et les compétences de Alione Sall ne sont pas discutables »