fbpx

BREVES

Senegal vs Congo match éliminatoire mondial 2022

Le Sénégal a répondu au rendez-vous de Brazzaville. Les Lions ont battu le Congo ce mardi 7 septembre dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires du mondial 2022.

Les Lions de la Teranga ont repris les commandes du groupe H des mains de la Namibie. Ceci à la suite de leur victoire en déplacement face au Congo Brazzaville. Boulaye Dia (27′) a ouvert le score pour le Sénégal avant le but égalisateur sur pénalty très contre versé de Silvère M’Boussy.

En seconde période, les Sénégalais ont butté sur une équipe congolaise agressive. Mais à la 83e, Ismailla Sarr a donné l’avantage aux Lions avant que Sadio Mané ne vienne corser l’addition sur un penalty consécutive à une faute du gardien congolais sur l’attaquant des reds.

Le Sénégal occupe la première place du groupe H avec 6 points. Il devance la Namibie qui totalise 4 points après sa victoire dimanche à Lomé sur le Togo. Le Congo vient en troisième position avec 1 point et le Togo clôture avec 0 point.

Le prochain match des lions  se jouera face à la Namibie. Un adversaire qui, comme autorisé par la CAF, reçoit en Afrique du Sud. Une mauvaise nouvelle pour le Sénégal qui, avec les restrictions en Angleterre et la posture en zone rouge du pays devant accueillir cette rencontre, peut ne pas enregistrer la venue de Sadio Mané, Kouyaté, Nampalys Mendy, Édouard Mendy, Seyni Dieng et Ismaila Sarr.

« Aujourd’hui on est dans l’incertitude totale pour la 4e journée. Comment on peut faire jouer une équipe dans un pays où c’est répertorier comme zone rouge. Je pense que a CAF aura une réponse à nous donner. Tous les autres entraîneurs ne sont pas contents. Maintenant, c’est à la FIFA de savoir que le football ne s’arrête pas qu’en Europe », a notamment fustigé Aliou Cissé dans ce sens.

 

 

Les Diables rouges affrontent, ce mardi au stade Alphonse-Massamba-Débat, les Lions de la Teranga du Sénégal en match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022.

L’enjeu, la première place du groupe occupée provisoirement par la Namibie après sa victoire à Lomé 1-0 face au Togo. Conscient de cet enjeu, Paul Put, le sélectionneur des Diables rouges, s’attend à un match compliqué face aux Lions de la Teranga qui restaient sur un match nul de 0-0 lors de leur dernière prestation à Brazzaville.

« Le match va être difficile parce que le Sénégal est l’une des meilleures sélections en Afrique. C’est une équipe qui joue depuis 4 ou 5 ans ensemble alors que nous sommes en train de construire une vraie équipe pour bien assurer notre futur. Mais de toutes les façons, nous allons jouer avec le cœur en pensant à notre public. On va tout faire pour obtenir un bon résultat. Cela va être compliqué mais, nous ne devons pas avoir peur. Nous allons jouer sans complexe », a souligné le sélectionneur des Diables rouges.

Son équipe a livré sa dernière séance d’entraînement le 6 septembre au stade Alphonse-Massamba-Débat avec un effectif presque complet. Seul Nolan Mbemba manquait à l’appel. Il souffrait d’un écoulement de ventre. Depuis leur retour au pays, les Diables rouges ont bien répété leur gamme. On y a noté beaucoup d’amélioration.

Le lundi lors de leur dernière séance d’avant match, les joueurs de Paul Put ne semblaient pourtant pas perturbés par l’enjeu de la rencontre. Bien au contraire, ils sont déterminés à mouiller le maillot pour obtenir un bon résultat face à l’une des meilleures sélections africaines. « Le moral est au beau fixe car on a travaillé depuis le début de la semaine sur ce match contre le Sénégal. Nous avons eu une très bonne réaction en seconde mi-temps contre la Namibie. On sait que cela a été insuffisant. Mais nous avons beaucoup discuté avec le coach et le groupe. Notre envie, c’est de rester sur l’image positive de la deuxième mi-temps et d’essayer de faire une belle prestation contre le Sénégal », a assuré Dylan Saint Louis.

Le groupe vit bien comme en témoigne la réaction de Morgan Poaty qui s’apprête à vivre ses premières émotions avec le maillot de l’équipe nationale. « C’est une grande fierté pour moi et toute ma famille notamment pour mon père qui est d’ici. C’est une grande fierté d’avoir pris connaissance avec le groupe, d’avoir fait mes premiers pas ici, d’être venu avec l’équipe pour affronter une belle équipe du Sénégal, donc je suis vraiment très fier et très content », a-t-il déclaré. « Je pense qu’il faudra aborder le match comme les combattants, avec des qualités qui sont les nôtres. Nous sommes une très belle nation, il faudra le montrer sur le terrain », a-t-il ajouté.

A la veille du match, Hugues Ngouélondélé, le ministre des Sports, a rencontré les joueurs pour les exhorter à la victoire ce mardi contre le Sénégal. Un appel entendu qui ne reste qu’à être confirmé sur le terrain.

 

Dans ce match comptant  pour les éliminatoires de la coupe du monde de Qatar 2022 le Sénégal qui a reçu à domicile le Togo n’a pas été très hospitalier face à son hôte.

En effet, dans un duel entièrement dominé par les lions de la terranga, ils ont battu les éperviers sous le score de 2 buts à 0.

C’est seulement à la deuxième période du jeu que L’attaquant-vedette des Lions Sadio Mané a marqué le premier but de cette rencontre sur la pelouse du stade Lat Dior de Thies.

En suite, le défenseur sénégalais, Abdou Diallo, est l’auteur du second but de l’équipe du Sénégal . D’une magnifique reprise de volée dans la surface de réparation le parisien a transpercé les filets adverses , suite à un corner.

Avec cette victoire, les Lions, considérés comme les favoris de leur poule, entament de la meilleure des manières la campagne des éliminatoires au prochain Mondial.

Aliou Cisse conférence de presse  

Le sélectionneur national Aliou Cissé, était en conférence de presse ce vendredi 27 Août 2021 pour présenter la liste des 25 joueurs retenus pour les deux matchs devant opposer le Sénégal au Togo et au Congo, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

La plupart des joueurs retenus avaient participé aux deux des matchs amicaux joués par l’équipe nationale du Sénégal.

Voici la liste des joueurs appelés :

 

Gardiens de but : Edouard Mendy (Chelsea, Angleterre), Alfred Gomis (Rennes, France), Seyni Dieng (Queens Park Rangers, Angleterre).

 

Défenseurs : Pape Abou Cissé (Olympiakos, Grèce), Saliou Ciss (Nancy, France), Kalidou Koulibaly (Naples, Italie), Abdou Diallo (PSG, France), Fodé Ballo Touré (AC Milan, Italie), Cheikhou Kouyaté (Crystal Palace, Angleterre), Abdoulaye Seck (Antwerp, Belgique), Ibrahima Mbaye (Bologne, Italie)

 

Milieux de terrain : Mamadou Loum Ndiaye (Alaves, Espagne), Idrissa Gana Guèye (PSG, France), Nampalys Mendy (Leicester, Angleterre), Pape Matar Sarr (Metz, France), Joseph Lopy (Sochaux, France), Moustapha Name (Paris FC, France), Krépin Diatta (Monaco, France)

 

Attaquants : Sada Thioub (Angers, France), Ismaïla Sarr (Watford, Angleterre), Habib Diallo (Strasbourg, France), Boulaye Dia (Reims, France), Sadio Mané (Liverpool, Angleterre), Famara Diédhiou (Alanyaspor, Turquie), Abdallah Sima (Slavia, Tchéquie).

Les 24 selections africaines qui vont participer à cette édition de la ( Coupe d’Afrique des Nations ) sont désormais édifiées leur tous premiers adversaires.

En effet ce Mardi 17 Août 2021 la Confédération africaine de football (CAF) a procédé au tirage au sort de la CAN 2021 au Cameroun pays hôte de la compétition.

Finaliste malheureux de la dernière édition, le Sénégal a hérité du groupe B avec la Guinée, le Zimbabwe, et  le Malawi .

Les Hommes d’Aliou Cissé disputeront la phase de groupes de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 au Stade Omnisports de Bafoussam.

 

Les groupes de la CAN 2021 :

Groupe A : Cameroun, Burkina Faso, Ethiopie, Cap-Vert

Groupe B : Sénégal, Zimbabwe, Guinée, Malawi

Groupe C : Maroc, Ghana, Comores, Gabon

Groupe D : Nigeria, Egypte, Soudan, Guinée Bissau

Groupe E : Algérie, Sierra Léone, Guinée Equatoriale, Côte d’Ivoire

Groupe F : Tunisie, Mali, Mauritanie, Gambie

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a dit recenser mardi 31 décès liés à la COVID-19, soit un nouveau nombre record quotidien depuis l’apparition du nouveau coronavirus dans le pays en mars 2020.

La semaine dernière, les autorités sanitaires avaient fait état d’un nombre quotidien record de 29 décès. Avec le dernier record en date, le Sénégal compte à ce jour 1.526 morts liées à la COVID-19.

Le pays est frappé de plein fouet par une troisième vague épidémique depuis la fin juin. Mais ces derniers jours, le taux de positivité montre une légère tendance à la baisse.

Le ministère a par ailleurs annoncé mardi 336 nouveaux cas positifs parmi 2.208 tests réalisés, soit un taux de positivité de 15,22% contre le pic de 38,97% enregistré en mi juillet.

A ce jour, le Sénégal comptabilise 68.348 cas positifs, avec 51.566 guérisons, 1.526 décès et 15.255 personnes encore sous traitement. Un total de 1.051.082 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin depuis le lancement le 23 février dernier de la campagne nationale de vaccination.

C’est une véritable bombe. Après des semaines et des semaines de négociations, Lionel Messi et le Barça n’ont pas réussi à tomber d’accord sur la prolongation du joueur qui quitte donc le club comme indiqué dans le communiqué ci-dessous.

Le communiqué

« Bien qu’un accord ait été trouvé entre le FC Barcelone et Leo Messi et que les deux parties aient clairement l’intention de signer un nouveau contrat aujourd’hui, il n’a pas pu être officialisé en raison d’obstacles économiques et structurels (règlement de la LaLiga espagnole).

Compte tenu de cette situation, Lionel Messi ne continuera pas à être lié au FC Barcelone. Les deux parties regrettent profondément que, finalement, il ne soit pas possible de répondre aux souhaits du joueur et du club.

Le Barça tient à remercier le joueur pour sa contribution à l’institution et lui souhaite le meilleur dans sa vie personnelle et professionnelle ».

Le coordonnateur du mouvement Frapp France dégage s’est fait arrêter par les forces de l’ordre devant les locaux du ministère de la Justice.

D’après nos confrère de seneweb l’activiste n’avait  pas obtenu l’autorisation de marche. Par ailleurs il semblerait que ce dernier s’est présenté au ministère de la justice pour le dépôt d’une lettre. C’est qui paraît être une formalité anodine mais au vu du nombre de personnes qui l’ont escorté il a été finalement interpellé.

En effet, Guy Marius Sagna, était en compagnie des familles des 6 individus placés sous mandat de dépôt depuis 2018 dans l’affaire de la saisie record de drogue, voulait déposer une lettre.

Ainsi, les manifestants comptaient dire non « aux longues détentions, libertés provisoires et aux contrôles judiciaires à géométrie variable, à l’insécurité juridique de tous les citoyens et aux libertés provisoires pour Vieux Diop, Babacar Diop, Mamadou Niang, Seydina Mohamed Ndiaye, Dioula Sow, Alioune Badara Coly ».

La cité Bevédère située à Dalifort s’est réveillé dans une consternation totale.

En effet dans la nuit d’hier vers les coups de 04h du matin, le toi d’un immeuble qui abrité une fillette âgée de 11 ans et ses deux parents s’est effondré sur la petite famille. Les victimes n’ont pas survécu à cette tragédie.

Toute fois, il faut notifier que le toit de leur maison, était dans un état de délabrement très avancé.

En réaction à cet incident,  le préfet de Pikine annonce une démolition prochaine de tous les bâtiments menaçant ruine dans son département.

Quatre Djambars ont été blessés dans l’accident de leur véhicule survenu mardi au Mali, suite à l’explosion d’un engin explosif improvisé, nous renseigne  l’APS de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), vendredi.
’’Le vendredi 9 juillet 2021 vers 13 h, de retour d’une mission sur l’axe Sévaré-Bankhass, un engin blindé de transport de troupes de type puma du DETSEN10/MINUSMA a heurté un engin explosif improvisé (…)’’, a indiqué la DIRPA dans un communiqué.
Le bilan de l’accident s’élève à quatre militaires blessés dont trois fracturés, précise le texte, selon lequel les quatre blessés ont été évacués par hélicoptère sur Sévaré, à l’hôpital de niveau 1 du Detsen 10.

Le Detsen 10, désignant le 10e Détachement sénégalais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), compte 850 militaires.

Il a été déployé au Mali entre décembre 2020 et février 2021 pour une durée de 12 mois, rappelle la DIRPA.