mardi, septembre 27, 2022
AccueilA LA UNECAN 2021 : L’ÉQUIPE DU SÉNÉGAL SACRÉE CHAMPIONNE D’AFRIQUE

CAN 2021 : L’ÉQUIPE DU SÉNÉGAL SACRÉE CHAMPIONNE D’AFRIQUE

Le Sénégal inscrit enfin son nom au palmarès de la Coupe d’Afrique des nations ! Après leurs échecs en 2002 puis en 2019, les Lions ont remporté la finale de l’édition 2021 aux tirs au but contre l’Egypte (0-0, 4-2 tab) ce dimanche au Stade d’Olembé à Yaoundé. Malgré leur nette domination, les Sénégalais ont longtemps buté sur la défense adverse et sur un Gabaski qui les a fait douter jusqu’au bout avant ce dénouement heureux, conclu comme un symbole par un tir au but victorieux de Sadio Mané.

Comme prévu, les hommes d’Aliou Cissé se projetaient rapidement et Saliou Ciss profitait d’une intervention ratée d’Emam Ashour, latéral droit de fortune, pour s’infiltrer et obtenir très vite un penalty après un tacle en retard de Mohamed Abdelmonem. Mais Mané n’en profitait pas et expédiait un missile trop axial et repoussé par Gabaski ! Pas refroidis par cet échec, les Sénégalais repartaient à l’assaut et Ismaïla Sarr, titulaire pour la première fois dans cette CAN après avoir été soigné en Europe, faisait de grosses différences côté droit. L’ailier de Watford adressait deux centres rasants devant le but mais Mané était à chaque fois trop court pour le reprendre.

Le Sénégal pousse, l’Egypte repousse

Comme lors des précédents matchs, les hommes de Carlos Queiroz, suspendu et contraint de rester en tribunes, ne montraient pas grand-chose dans le jeu et s’en remettaient aux exploits personnels de Mohamed Salah, qui se procurait deux opportunités en contre. Mais sa frappe était trop molle pour inquiéter Edouard Mendy après avoir éliminé 4 défenseurs sur la première, puis le gardien des Lions claquait superbement sa seconde tentative qui prenait la direction de la lucarne.

Plus la pause approchait et plus les fautes égyptiennes hachaient le match en empêchant les Lions de développer leur jeu, parfois de manière très limite, à l’image d’Hamdi Fathi et d’Emam Ashour qui prenaient violemment Mané en sandwich. Les Sénégalais poussaient à nouveau au retour des vestiaires, mais Gabaski se montrait encore décisif en effectuant une sortie parfaite dans les pieds de Mané sur un énième centre d’Ismaïla Sarr, puis devant Famara Diédhiou sur un service de Ciss.

Edouard Mendy et Mané décisifs

Le rythme faiblissait ensuite avec des Lions moins précis et les Egyptiens frôlaient le hold-up à deux reprises, d’abord sur une tête d’Abdelmonem qui ne passait pas loin sur corner, puis surtout sur une tête de Marwan Hamdy qui manquait le cadre au point de penalty. Après une fin de match insipide, il fallait logiquement en passer par la prolongation. Celle-ci était marquée par le réveil des Sénégalais avec deux énormes occasions pour Bamba Dieng, entré en jeu. Mais le Marseillais se heurtait à un Gabaski décidément impérial qui se couchait parfaitement pour claquer sa frappe avant de réaliser une belle parade pour détourner sa tête.

Malgré une tentative lointaine du Phocéen repoussée de justesse par le portier, les Pharaons se réveillaient ensuite durant la seconde période de la prolongation mais Edouard Mendy veillait au grain et bondissait superbement pour claquer le tir de Marwan Hamdy. Le sacre se jouait aux tirs au but. Après un tir expédié sur le poteau par Abdelmonem, Gabaski remettait l’Egypte à égalité en détournant le tir de Bouna Sarr. Mais Edouard Mendy repoussait ensuite la tentative de Lashin et Mané ne tremblait en transformant le tir au but du sacre !

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici