jeudi, janvier 27, 2022
AccueilA LA UNECAMPAGNE ÉLECTORALE LOCALES 2022: LA VIOLENCE ÉTEND SES TENTACULES À MBOUR ET...

CAMPAGNE ÉLECTORALE LOCALES 2022: LA VIOLENCE ÉTEND SES TENTACULES À MBOUR ET À DAGANA

 

Après les fâcheux événements survenus à la Médina et à Guédiawaye, les démons de la violence électorale ont récemment déposé leurs bagages à Mbour et à Dagana.

En effet, ce lundi 10 janvier, la petite côte a été témoin de batailles rangées entre les partisans de Yéwi Askan Wi et de Benno Bok Yakaar.

C’est précisément au quartier Tefess de Mbour que les violentes affrontements ont eu lieu, le bilan fait état de cinq blessés ont  dont 2 graves.

«Ils sont venus devant chez moi. Ils nous ont agressés. Et ceux qui étaient avec Abdoulaye Tall étaient de gros bras. Ils étaient venus dans la provocation. Ils m’ont pris ma perruque, mon bracelet, ils m’ont blessée à la main et au visage», a accusé Sira Ndiaye, député à l’Assemblée nationale. Elle annonce avoir déposé plainte au commissariat urbain de Mbour.

De son côté, Abdoulaye Tall, le responsable local de Yéwi Askan Wi à Mbour se défend: «Nous avons identifié nos assaillants. Madame Sira Ndiaye est donneuse d’ordre, c’est elle qui a donné ordre à ses militants de nous attaquer. Nous cherchons des certificats médicaux pour aller porter plainte», a-t-il indiqué au micro de la Rfm.

Du côté de Dagana aussi, c’est l’argument des muscles qui a terni la campagne. Dix blessés ont été enregistrés dans les affrontements entre les militants de Oumar Sarr de benno Bok Yakaar et de Moustapha Sarr du mouvement Gokh Bi.  Deux personnes ont reçu des coups de couteau.

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici