Burkina ,72h de deuil national décrété après l’attaque d’un détachement militaire qui a fait 24 morts

Le président burkinabè a décrété jeudi un deuil national de 72h après la mort de 24 soldats dans l’attaque d’un détachement militaire à Koutougou dans le nord du pays.

Le deuil national va du vendredi 23 août à 0h au dimanche 25 à minuit.

Ce décret tombe alors que mercredi une rumeur dans la capitale faisait état d’un mouvement d’humeur de soldats après l’attaque de Koutougou.

Dans les casernes des rumeurs avaient parlé d’une baisse du moral de la troupe à l’annonce de la tuerie de lundi.

C’est uuteur ne réaction qualifiée de compréhensible qui n’entame en rien leur détermination à tenir haut le flambeau de la nation selon l’armée.

Mais dans un communiqué l’armée qui annonce avoir retrouvé vivants les cinq soldats disparus, parle d’une émotion normale et invite les populations à faire fi des rumeurs.

Les 24 tombés lundi ont été inhumés jeudi à Dori, chef-lieu de la région.

Bbc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.