fbpx
Patrice TALON. Président de la République du Bénin

Au Bénin, le président sortant, Patrice Talon, s’est officiellement déclaré candidat à la prochaine élection présidentielle. « Je serai candidat au nom de la bonne gouvernance », a-t-il annoncé, vendredi 15 janvier, à Adjohoun, dans l’ l’Ouémé, à 63 km de Cotonou, dernière étape de sa tournée nationale à travers le pays.

Patrice Talon a ainsi confirmé être candidat à sa propre succession pour « défendre trois choses : démocratie, nos libertés et la bonne gouvernance ».

Élu en 2006, son mandat s’achève dans moins de trois mois et l’élection présidentielle est programmée par la Commission électorale autonome le 11 avril prochain. Ce scrutin, pour lequel il est exigé des parrainages d’élus qui pourraient manquer cruellement à d’éventuels opposants, est prévu le 11 avril prochain.

Faute de députés et d’élus locaux issus de ses rangs, l’opposition, en effet, dénonce un verrouillage qui ne permet qu’au seul président Patrice Talon d’obtenir lesdits parrainages.

Ce que les Béninois défendent avec acharnement, ce n’est plus seulement deux choses ; c’est maintenant trois choses : démocratie, nos libertés et la bonne gouvernance. Pour ma part, je resterai dans l’action permettant de renforcer la bonne gouvernance. Je serai candidat à cause de ça.

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us