Basket : La somme que ’’Adidas’’ demandait à la fédération

Le président de lé fédération sénégalaise de Basketball (Fsbb), Babacar Ndiaye a rejeté, ce jeudi, lors d’une conférence de presse, les accusations portés à son encontre par Abdourahame Ndiaye dit ‘’Adidas’’. Selon Me Ndiaye, le technicien limogé récemment de son poste de coach des Lions, demandait un salaire mensuel de sept millions de F Cfa.

‘’J’ai proposé à ‘’Adidas’’ un contrat de deux ans et deux mois. Donc ça veux dire que j’avais la volonté de continuer de travailler avec lui. On s’est mis d’accord sur les conditions financières, même si, au départ, ses prétentions me paraissaient élevées’’, soutient Babacar Ndiaye. Le président de la fédé d’ajouter que si leur collaboration a eu des problèmes, ‘’c’est parce qu’il voulait quelque chose d’impossible. Il réclamait un salaire mensuel de sept millions. ‘’Adidas’’ avait pris l’équipe sans contrat. Il était prêt à tout parce qu’il voulait revenir, mais quand on s’est qualifié, il réclame un contrat.’’

‘’Il n’a jamais eu d’arriéré’’

Babacar Ndiaye a aussi rejeté les allégations selon lesquelles Adidas est resté huit mois sans salaire. ‘’On ne doit aucun franc à ‘’Adidas’’. Il n’y a pas eu d’arriérés de salaire’’, dit-il.

Selon le président de la Fsbb, il payait l’entraineur des indemnités par tournoi. Mais le dernier tournoi qui devait se jouer au mois de novembre a été décalé au mois de février. ’’Puisqu’il n’y a pas eu de tournoi au mois de novembre, on ne devait pas payer d’indemnités, explique Me Ndiaye. C’est à l’issue du tournoi de février qui s’est tenu à Abidjan qu’il a été payé. Sa rémunération était prévue dans le budget des tournois.’’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram did not return a 200.