fbpx

AU QUARTIER HLM GRAND-YOFF, UNE ÉTUDIANTE CONGOLAISE A ÉTÉ POIGNARDÉE À MORT

C’est une soirée d’horreur au HLM Grand-Yoff où une ressortissante de la République du Congo a été mortellement agressée vers les coups de 2h du matin.

L’horreur c’est produit en cette soirée du 20 au 21 Mai dernier. En effet, une jeune étudiante originaire du congo a été violemment agresse. Le drame c’est produit aux alentours de 2h du matin. D’après  nos sources, la victime s’appelle Lotaly Mollet elle est âgée de 28 ans, et est étudiante en 4e année en banque-assurances à l’Ecole supérieure polytechnique de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Selon des sources, revenant d’un exposé, dans le cadre des préparatifs de son examen, elle a fait la mauvaise rencontre avec un agresseur qui l’a poignardée à hauteur du collège Hyacinthe Thiandoum. L’arme du crime n’est autre qu’une bouteille d’alcool  en ver brisée que l’assaillant a pointé au visage de la victime. Cette dernière a reçu l’objet pointu sur la poitrine à plusieurs reprises l’un des coup fatal a été porté sous le lobe temporel , un autre dans la région du cœur et un troisième coup de tessons  sous le sein droit.

La dépouille de la Congolaise est déposée à la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar.

L’un des agresseurs est entre les mains des limiers du commissariat de Grand-Yoff où une enquête est ouverte.

D’après les révélations du journal Libération, le présumé meurtrier de la belle Lotaly Mollet est un ressortissant bissau-guinéen, âgé seulement de vingt et un ans (21), il se prénomme Séwu Cabi Diatta .

Le jeune homme  a été fraîchement  gracié à la fête de Korité et Libération rappelle qu’il a été déféré à trois (3) reprises en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *