fbpx

AIR SÉNÉGAL : UN PASSAGER FAIT UNE FAUSSE ALERTE À LA BOMBE


L’aéroport international Nelson Mandela de Praia est fermé en raison d’une information selon laquelle un avion d’Air Sénégal, qui a atterri dans la capitale capverdienne ce matin après 9 heures, avait une bombe à bord, rapporte le média capverdien,  santiagomagazine.cv.

L’aéroport a été évacué pendant que les autorités enquêtent sur la menace présumée. Les passagers et le personnel dans la salle d’embarquement ont été relogés dans un espace sécurisé. A en croire la source, c’est un passager sénégalais, qui n’a pas réussi à embarquer, qui aurait signalé aux autorités l’existence d’une bombe à bord de l’avion l’ATR d’Air Sénégal. Il a été arrêté pour interrogation.

Selon toujours santiagomagazine.cv, l’avion d’Air Sénégal est toujours stationné sur le tarmac de l’aéroport pour permettre à la police d’enquêter, de fouiller les bagages.

D’après des sources proches de la compagnie sénégalaise, un passager s’est mis à crier, peu après l’embarquement, alertant qu’une bombe serait dans l’avion. La police de l’aéroport qui s’est saisie de l’affaire a procédé, conformément aux normes de sécurité, à l’évacuation des passagers et à la fermeture de l’aéroport en attendant l’arrivée de la police scientifique qui a, à son tour, procédé au débarquement des bagages et à l’inspection de l’aéronef dans ses moindres recoins.

Le passager en question, de nationalité sénégalaise, s’appelle Amadou Lamine Mbengue, né en janvier 1987 à Médina Gounass. Il s’est fait enregistrer, selon sa carte d’embarquement à 9 heures 55 minutes à la séquence 33, peu avant le simulacre d’incident, et devait occuper, comme l’indique le boarding pass, le siège 14C.

Cuisiné par la police de l’aéroport après son acte, Mbengue, qui n’avait pas encore embarqué au moment des faits (son bagage non plus n’était pas encore chargé dans l’avion), a signifié à la police qu’il s’agissait d’une plaisanterie. À quelle fin? Mystère !

Une blague de très mauvais goût dont il ne mesurait sûrement pas les fâcheuses conséquences et qui risque de lui coûter très cher puisque qu’il est toujours en détention à la police.

À signaler qu’Air Sénégal va porter plainte contre ce passager sénégalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *