fbpx

AFFAIRE OUSMANE SONKO : LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL REJETTE LE RECOURS DES DÉPUTÉS DE L’OPPOSITION


Les députés de l’opposition avaient introduit, le 3 mars dernier, devant le Conseil constitutionnel, un recours en annulation pour la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko.

La décision est tombé ce vendredi, 19 mars 2021.le Conseil constitutionnel n’a pas accordé une suite favorable à la requête des députés de l’opposition comme Aida Mbodji, qui jugeaient illégale la procédure de levée de l’inviolabilité parlementaire de leur collègue visé par une plainte d’une jeune masseuse pour des faits de viols répétés et menaces de mort. Les 7 Sages ont rejeté la requête, au motif qu’ils ne peuvent pas se prononcer sur des procédures n’entrant pas dans leur domaine de compétence prévu par la loi.

Mieux, le Conseil constitutionnel motive sa décision par le fait que la résolution pour la levée de l’immunité parlementaire du leader de Pastef est dépourvue de tout caractère normatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *