fbpx

AFFAIRE HIBA THIAM : DAME AMAR ET CIE SONT LIBRES

La sentence est tombée dans l’affaire de la mort « par overdose » en avril dernier, de la jeune fille Hiba Thiam dans un appartement aux Almadies, quartier chic de Dakar, en plein couvre-feu. Le juge du tribunal correctionnel de Dakar, en rendant son verdict ce 27 janvier 2021, a infligé une peine de 6 mois ferme à Dame Amar, Pape Diadia Tall, Alya Bakir, Fatima et Djibril Ndiogou Bassene. Ils sont reconnus coupables de détention de drogue et non-assistance à personne en danger.

S’agissant du policier Lamine Diédhiou, poursuivi pour corruption passive,  il est condamné à six mois assortis de sursis. Quand à Lamine Niane et Louty Ba, qui avaient bénéficié d’une liberté provisoire dès le début de cette affaire, ils ont été relaxés.

A noter que tous les prévenus sont relaxés du délit d’association de malfaiteurs. Cependant, les coupables des autres délits devront allouer à la famille de la victime la somme de 50 millions en guise de dommages et intérêts. Celle-ci réclamait 1 milliard F Cfa.

Dame Amar et Cie avait bénéficié d’une liberté provisoire, lors du procès tenu le 13 janvier dernier. Malgré leur condamnation, ils sont totalement libres car ayant passé 10 mois en détention préventive.

Pour rappel, dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 avril 2020, Hiba Thiam avait trouvé la mort au cours d’une soirée dans un appartement meublé aux Almadies, en plein couvre-feu. Les résultats de l’autopsie avaient révélé une mort par « overdose ». Et, selon les éléments de l’enquête, personne parmi les inculpés n’avait essayé de l’assister et de la cocaïne avait été trouvée sur les lieux.

la famille de la victime compte faire appel de la décision de justice.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *