fbpx

ACCUSÉ DE VIOL, LE FILS DE CHEIKH YÉRIM SECK PLACÉ SOUS MANDAT DE DÉPÔT

C’est un goût amère de déjà vécu qui plane chez la famille Seck.

En effet, après le père qui n’est autre que le célèbre journaliste Cheikh Yérim Seck et qui a été condamné pour des faits de viol sur une jeune fille il y a quelques années, aujourd’hui c’est son fils Souleymane Sidi Seck qui a des déboires avec dame justice pour des faits similaires.

Le jeune homme est actuellement placé sous mandat de dépôt pour des faits de viol, détournement de mineure et collecte illicite de données. Après plusieurs jours depuis que les parents de Louise la présumée victime âgée de 15 ans ont déposé une plainte contre lui, c’est aujourd’hui mardi 29 juin 2021 que la machine judiciaire c’est enclencher.

Il faut admettre qu’après le tollé suscité par les Twittos sur les réseaux sociaux avec notamment le hashtag #JusticePourLouise qui a rapidement émergé, la procédure c’est accélérer tel un tour de magie.

Arrêté le week-end dernier avant de bénéficier d’un retour de parquet, le fils de Cheikh Yérim Seck a finalement été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du Tribunal départemental de Mbour. Selon nos confrères de Libération, repris par le site d’information Press Afrik, ses avocats avaient versé dans le dossier un document sonore qui serait un échange entre lui et sa victime présumée.

Hier, son père, le journaliste et chroniqueur Cheikh Yérim Seck, avait annoncé une conférence de presse, avant de se rétracter au dernier moment après des pressions d’un mouvement de femmes qui s’opposent à sa présence sur la scène médiatique après qu’il a été condamné pour viol.

Selon Libération online, qui donne l’info, ses avocats avaient versé dans le dossier un audio qui serait un échange entre lui et sa victime présumée pour le disculper.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *