fbpx

ACCIDENT MORTEL DES AGENTS DE LERAL TV: LE CHAUFFEUR A ÉTÉ JUGÉ COUPABLE D’HOMICIDE INVOLONTAIRE

 

Sidi Traore, le chauffeur au volant du camion malien qui à percuté la voiture de nos confrères de Leral tv ayant occasionné la mort de 3 parmi eux a fait face au juge.

En effet, ce jeudi 10 juin, le transporteur Agent aux Grands moulins de Bamako (Mali), a comparu pour les délits d’homicide involontaire et de défaut de maîtrise, suite à cet tragique accident , survenu sur la route de Kédougou.
Avançant à pas feutrés, la mine triste et le visage renfrogné, le chauffeur malien Sidy Traoré, âgé de 29 ans, est condamné à une peine d’un an d’emprisonnement ferme.

Le juge du tribunal de Tambacounda a prononcé également à son encontre le paiement d’une amende de 106 000 F CFA. Le coupable a vu aussi son permis être suspendu pour une durée de deux ans.

Pour sa défense il déclare:«Je revenais du Mali pour Dakar à bord de mon camion remorque, en compagnie de mon apprenti. Seulement, en cours de route, le pneu avant gauche du véhicule a éclaté et le véhicule a bifurqué vers la gauche pour ensuite heurter un véhicule qui roulait dans le sens inverse».

Cependant, ses allégations ont été balayées d’une revers de main  par le substitut du procureur qui est revenu sur les déclarations des victimes. Lesquelles ont rapporté que le Malien tentait de faire un dépassement, malgré ses véhémentes dénégations. Sur les défaillances techniques, le prévenu répond au juge Pape Sangoné Sall avoir vérifié tous les pneus du véhicule avant son départ du Mali sans rien constater d’anormal. Loin d’être convaincus par les déclarations du chauffeur, le parquetier a requis l’application de la loi, compte tenu de la constance des faits.

En l’absence des familles des trois victimes, les intérêts civils ont été réservés.

Abou Ousmane Sy (journaliste), Mamadou Yoro Diallo (cadreur) et Ousmane Ndiaye (chauffeur) sont décédés le lundi 31 mai à Kédougou, lors de la tournée économique du président Macky Sall.

 La voiture de l’équipe de reportage, qui avait devancé le cortège présidentiel resté à Tambacounda, a eu un choc frontal avec le « camion fou » conduit par Sidy Traoré.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *