fbpx

Si le Chef de l’Etat a décrété l’état d’urgence assorti de couvre-feu à Thiès et à Dakar, c’est à cause de l’explosion des cas de Covid-19 constatée de manière générale au Sénégal mais particulièrement dans ces deux régions. C’est du moins la justification donnée par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, avouant qu’il y a un bond extraordinaire de cas de coronavirus à Dakar et à Thiès.

« En novembre, il y a eu un total de 477 cas. En décembre, nous en avons plus de 3200. Entre novembre et décembre, on est passé de 6 à 77 décès, ce qui veut dire que le nombre de décès a été multiplié par 12 », a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr, invité sur la Rts. Avant d’ajouter : « Si on n’arrête pas cette, on risque d’entrer dans une situation que l’on ne pourra pas maitriser ».

À l’instar du chef de l’Etat, le ministre est d’avis que cela est dû au relâchement constaté à tous les niveaux de la société.

facebook Share on Facebook
Twitter Tweet
Follow Follow us