mardi, décembre 6, 2022
AccueilPOLITIQUEMobilisation des militants et vente des cartes : Macky Focus 2024

Mobilisation des militants et vente des cartes : Macky Focus 2024

Macky Sall a procédé samedi, au lancement de la campagne de vente des cartes de son parti, l’Alliance pour la République (Apr), dans un contexte de débat controversé sur sa troisième candidature en 2024. Le désordre était indescriptible au siège des «marron-beige», sis à Mermoz. Une partie des membres du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) a semé la pagaille pour réclamer Ablaye Diagne à la tête de la structure. Ils ont forcé les barrages pour accéder au hall. Ces derniers étaient déterminés à se faire entendre. «Meer bu bess! Meer bu bess! Meer bu bess !», scandent-ils en chœur. Venu en pompier, Mbaye Ndiaye, directeur des Structures de l’Apr, n’a pas pu calmer leur ardeur. Ils ont régné en maîtres. Ils créent un mouvement de foule en criant. La panique s’empare des femmes, qui sursautent de leurs sièges pour échapper à la furie des jeunes.

«Laissez-moi parler à nos enfants. Ils sont trop engagés. Il faut être discipliné. Le président de la République m’a demandé de faire en sorte qu’avec tous les camarades, qu’il soit accueilli dans la discipline. Pas de violence, s’il vous plaît», exprime Mbaye Ndiaye. Le directeur des Structures de l’Apr n’a pas eu le temps de terminer son speech, qu’il est coupé net par un groupe de filles qui crie le nom de Ndèye Saly Diop Dieng. «Mesdames, si vous continuez, je vais appeler la police. Mais il faut arrêter ça. Ndèye Saly n’est pas indisciplinée. Vous ne rendez pas service à Ndèye Saly. Soyez disciplinées», répète M. Ndiaye.

Le tohu-bohu a duré plus d’une heure avant le démarrage de l’activité. Arrivée triomphale de leur leader, Macky Sall. Il est accueilli par des chants, des danses, des tam-tams. «Macky, avec Macky jusqu’à la mort. Vive le Président Macky Sall», chantent les apéristes. «S’il vous plaît ! S’il vous plaît, on s’écoute», tente de calmer le président de l’Apr.

«J’ai vu la force et la vitalité de notre parti. J’ai vu l’engagement de la jeunesse, la détermination des femmes. Il faut vendre les cartes pour occuper le terrain politique, mais également pour mieux organiser notre parti qui est la colonne vertébrale de la coalition Benno bokk yaakaar», déclare Macky Sall devant des militants et sympathisants enthousiastes. Il poursuit son discours : «Je comprends le dynamisme de la Cojer, du Meer. Camarades, l’heure est à la mobilisation, au combat. Un combat pour le Sénégal, pour son développement, pour l’avenir de la jeunesse, pour l’émancipation des femmes et le bien-être des populations.» Dans un contexte où l’opposition engage un combat pour lui barrer la route en 2024, le Président sortant a galvanisé ses troupes sans déclarer s’il sera ou non de la course à la prochaine Présidentielle. Il dira : «Nous sommes le parti majoritaire de ce pays. Alors, le moment est venu pour que toutes les militantes et tous les militants se donnent la main pour montrer à la population notre détermination à servir et à faire les transformations positives. Je demande aux responsables de toutes les structures du parti de se mobiliser comme un seul homme pour faire de cette opération de vente des cartes, le début du combat pour la victoire, pour montrer que notre parti est revenu.»
Le lancement de la vente des cartes du parti présidentiel s’est déroulé en présence de plusieurs responsables. Il y avait, entre autres, le chef du gouvernement, Amadou Ba, son prédécesseur, Mahammed Boun Abdallah Dionne, la présidente du Mouvement des femmes de l’Apr, Ndèye Saly Diop Dieng, le porte-parole du parti, Seydou Guèye, le ministre de la Justice, Pr Ismaïla Madior Fall, le président du Groupe parlementaire Benno bokk yaakaar (By), Oumar Youm, le ministre des Collectivités territoriales, Mamadou Talla, le président de la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt), Benoît Sambou, le ministre d’Etat, directeur de Cabinet du président de la République, Abdoulaye Daouda Diallo, le 1er vice-président de l’Assemblée nationale et coordonnateur de la Convergence des cadres républicains (Ccr), Abdoulaye Diouf Sarr, le Coordonnateur national de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer), Moussa Sow.

Avec Lequotidien

NOUS SUIVRE
16,985FansJ'aime
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Top articles
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici