fbpx

Mois : juin 2019

Le cadre des Religieux pour la Santé et le Développement a organisé ce samedi 29 Juin 2019 un forum régional qui avait pour thème « La santé de la mère et de l’enfant, un enjeu national : les religieux se mobilisent pour le bien- être familial ». L’objectif de ce forum est de renforcer les capacités des religieux, des « bajennu Gokh » et autres leaders communautaires de Ziguinchor impliqués dans la mise en œuvre du cadre national stratégique pour la planification familiale.
Ce forum basé sur l’argumentaire religieux en faveur de l’espacement des naissances devrait contribuer à augmenter l’utilisation des méthodes contraceptives dans la région de Ziguinchor .

Moussa NDAW

Après la défaite amère contre l’Algérie, la crise s’installe dans la Tanière. Pour conjurer le mauvais le sort, les Lions et le staff se sont craché des vérités. Record refait le récit d’une séance d’exorcisme qui a duré une trentaine de minutes.

Aliou Cissé ouvre le bal et demande à ses poulains de s’autogérer et de comprendre la mission qui est la leur. Les joueurs, qui ont tour à tour pris la parole, promettent de s’investir afin que le Sénégal atteigne son objectif.

Vexés et déçus, Kalidou Coulibaly et ses partenaires estiment que la solution doit provenir d’eux-mêmes. Une reprise en main qui devra commencer, d’abord, par le match contre le Kenya prévu le 1er juillet à 19 heures.

Une affaire dans l’affaire. De sources sures, Seneweb a appris que la quantité de cocaïne saisie au Port de Dakar est supérieure aux 238 kilogrammes annoncés. Selon nos informateurs, il manque au décompte officiel 80 kg.

La Dic est sur le coup. Et nous avons appris que les policiers ont démarré leur enquête.

« Ils ont entendu des journaliers au Port, un responsable des douanes et des membres du staff d’une société de transport maritime et de manutention », précise un de nos interlocuteurs.

Un autre souligne que « l’affaire est très gênante pour l’administration des douanes ».

Mercredi, les gabelous annoncent que cette nuit-là, à 2 heures 30 minutes, leurs agents ont saisi au Port de Dakar 238 kg de cocaïne.

Au départ une tentative de corruption
La drogue dure a été trouvée dans un navire en provenance du Brésil et à destination de l’Angola. Elle était dissimulée, par sac d’un kilo, dans les coffres de quatre d’un lot de 24 voitures neuves de marque Renault.

En conférence de presse, les responsables des douanes ont informé avoir réussi cette opération grâce à « un renseignement ». Seneweb a appris que tout est parti d’une tentative de corruption.

« Une personne, dont l’identité est tenue secrète pour des raisons évidentes, a été contactée par le propriétaire du chargement ou celui qui se faisait passer comme tel. Ce dernier lui fait croire que c’était une cargaison de téléphones portables, raconte une de nos sources. Il lui propose 13 millions de francs Cfa contre son ’intervention’ afin que la marchandise passe le contrôle douanier ’sans problème’. »

Notre informateur ajoute : « Flairant un coup, le contact vend l’info à un douanier qui informe ses supérieurs. La machine s’emballe. C’est ainsi que le chargement a été entièrement passé au peigne fin et la drogue découverte. »

Une enquête a déjà été ouverte. Les enquêteurs devront certes essayer de retrouver les complices et les propriétaires de la cocaïne. Mais ils gagneraient d’abord à connaître la quantité exacte de drogue dure saisie.

Dans cette perspective, commente une de nos sources, « il est à saluer que l’enquête soit confiée à la DIC qui est ‘neutre’ ».

A l’hôpital régional de Ziguinchor les patients qui doivent faire un scanner ne savent plus à quel saint se vouer. La cause : le seul scanner de cette structure sanitaire est en panne depuis deux semaines à cause d’une maintenance défaillante due au non règlement des prestations précédentes. Une situation qui oblige les patients à se rabattre sur le scanner de l’hôpital régional de Kolda distant de 185 km. La société civile locale à travers le mouvement vision citoyenne de Madia Diop SANE compte s’investir dans les jours à venir pour obliger la direction du centre hospitalier régional de Ziguinchor à trouver une solution à ce problème qui commence à devenir inquiétant pour les populations

Moussa NDAW

Trois jeunes dont un de nationalité américaine sont morts par noyade. Le drame, selon L’AS qui donne l’information, est survenu, hier, à la plage de Malika pourtant interdite à la baignade.

La levée des corps est prévue ce samedi à l’hôpital Aristide Le Dantec. Pour rappel, d’après un rapport des sapeurs-pompiers, entre 2015 et 2018, les plages sénégalaises ont tué 1023 personneS

Pur hasard ou sabotage ? Barthélémy Dias, qui parle de troublante coïncidence de coupure d’électricité lors des manifestations de «Aar Li Ñu Bokk», prévient le ministre de l’Énergie.

Dans les colonnes de L’AS, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur invite Makhtar Cissé à ne pas se mêler de choses qui ne le concernent pas. Et, surtout ne pas ternir son image et l’excellent travail qu’il a abattu à la Senelec.

Aussi, Dias-fils prévient-il le régime de Macky Sall contre toute tentative de sabotage des manifestations de la plateforme «Aar Li Ñu Bokk».